Le tour du monde en 80…

J’ai eu la chance de participer à la rédaction de deux très beaux livres, publiés par Hachette Loisirs.

Le Tour du monde en 80 treks, paru en 2016, ouvrage collectif.

Morceaux choisis :

« Pacific Crest Trail
C’est un grand ouest mythique qui vous attend le long de ce sentier spectaculaire. Le Pacific Crest s’étire sur 4240 km entre les frontières mexicaine et canadienne. Déployé sur trois états américains, en parallèle de l’océan Pacifique, il débute au sud sur les crêtes de la Sierra Nevada puis remonte sur la chaîne des Cascades. Quelques randonneurs très expérimentés tentent de le parcourir dans son intégralité, mais il est plus aisé de le découvrir par sections. Le trek que nous proposons se concentre autour de deux sommets emblématiques, le mont Hood en Oregon et le mont Rainier dans l’état de Washington. (…) »

« Les Cyclades
Au cœur de la Méditerranée, les divines Cyclades irradient de leur beauté lumineuse. Sur les sentiers qui sillonnent l’archipel, le randonneur foule aussi bien le sable chaud que les chemins rocailleux. Durant ce voyage méditerranéen, nous irons le long des criques de Santorin, où la mer azurée clapote doucement, au cœur de la sauvage Amorgos et sur les pistes arides de Folegandros. (…) »

« Du Yellowstone au Yosemite
L’ombre d’un imposant piton rocheux avance sur la terre ocre. Au loin, les montagnes bleutées forment un horizon diffus et lumineux. Brusquement, un souffle puissant remonte des entrailles de la terre et explose en jets de boue. Les parcs de l’ouest américain surprennent le marcheur en quête de merveilles naturelles et de panoramas infinis. Entre les racines tentaculaires des séquoias centenaires, les sillons fracassants des torrents et la magie de villes façonnées par le désert, c’est un concentré d’Amérique qui se dévoile sous nos pieds. (…) »

On en parle ici

Le Tour du monde en 80 plongées, paru en 2013 , ouvrage collectif.

« Ile de Man

La star de l’île de Man, c’est le requin pèlerin, deuxième plus grand poisson du monde, qui vient passer l’été dans ces eaux tempérées. Les amateurs se pressent pour plonger avec ce cousin germain du grand requin blanc. Fous ? Non, le requin pèlerin est inoffensif et se nourrit uniquement de plancton, à l’inverse de son effrayant parent. Il peut atteindre 10 mètres et presque 4 tonnes, et l’envergure de sa gueule ouverte dépasse le mètre. Pour se nourrir, il engloutit des litres d’eau et filtre le plancton. La mer d’Irlande est un observatoire réputé de ces géants pacifiques, qui se réunissent parfois par centaines, attirés par l’abondance de plancton dans les zones côtières. (…) »

Toutes mes publications Hachette

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s